Participez en ligne

Pour réussir ce grand débat, nous avons besoin de tous, de vous, de votre mobilisation et de vos contributions.  Vous pouvez contribuer selon les modalités de votre choix en nous faisant part de vos propositions et avis sur la transition énergétique et en témoignant des initiatives que vous portez ou qui vous ont particulièrement marqué.

Attention : le débat entrant dans sa phase conclusive, la synthèse des contributions est en cours de rédaction et sera prochainement consultable sur le site, nous continuerons à être attentif à vos propositions mais nous ne pourrons plus en faire état dans la synthèse.

Avant de contribuer, nous vous suggérons de consulter la charte de modération.

Donnez-nous vos idées sur la transition énergétique

Les dernières idées proposées

réchauffement direct de l'atmosphère par le nucléaire

01/08/2013

Par Poll Human

Quelle est la quantité de chaleur (en MWh ou GWh ?) libérée directement dans l'atmosphère par les centrales nucléaires ? Je crois avoir retenu que seul 1/3 de l'énergie produite dans une centrale est convertie en électricité, est-ce à dire que les autres 2/3 sont libérées dans l'atmosphère sous forme de chaleur ? Ce réchauffement direct ne constitue-t-il pas la 1ère cause de réchauffement de l'atmosphère en France ? N'y a-t-il pas là un facteur à prendre en compte ?

(1)

Donnez votre avis: Identifiez-vous ou inscrivez-vous

Energie électrique et énergies renouvelables

26/07/2013

Par Jean-Pierre Blin

Dans les rapports publiés sous le titre de synthèse du débat sur la transition énergétique, quelques sujets relatifs à l'énergie électrique sont mentionnés, mais il serait imprudent de sous-estimer leur importance. Par exemple, il est simplement mentionné que l'énergie électrique fournie par le réseau doit dépasser la demande. Cette affirmation d'apparence anodine, nécessite une planification suffisamment précise puisqu'elle doit être satisfaite à tout instant de la journée et pendant l'année entière. Ainsi, il convient de disposer de "réserves" de production pour parer à des pics de demande imprévus ou à des pannes du réseau de distribution. A l'inverse, le mécanisme d'effacement qui consiste à couper le courant de certains consommateurs qui ont négocié un accord financier pour diminuer le pic national de consommation pendant l'hiver. La loi prévoit que des tarifs d'éffacement seront proposés aux clients résidentiels à partir de 2016, mais il est difficile d'avoir un avis tant que les tarifs commercialisés aux détenteurs de compteurs Linky ne sont pas définis. Quelques exemples de risques encourus sont faciles à trouver : Wikipédia : Panne générale d'électricité le 19 décembre 1978 en France [1] Panne de courant à l'hôpital Saint-Antoine à Paris [2] : une panne de courant "rarissime" a plongé une partie l'établissement dans le noir pendant près de deux heures. 26/6/08 - Mis à jour le 26/6/08 - 11 H 17 Lorsque des énergies renouvelables sont installées afin d'augmenter la capacité de production d'énergie électrique, il faut se garder de conclure trop rapidement que l'on va fortement diminuer le risque de coupure générale. Par exemple, l'énergie photovoltaïque convient bien pour compléter l'offre en cas de demande provenant de climatiseurs. Aux Etats-Unis, la pointe de consommation a lieu en été. Il est plus difficile de trouver le même justificatif pour le photovoltaïque en Europe sans installer les panneaux dans le sud de l'Europe ou en Afrique du Nord! Ce surcroît d'énergie électrique provenant des éoliennes et des panneaux photovoltaïques pourra être stocké ultérieurement. Mais de gros investissements sont nécessaires si l'on veut stocker de l'eau dans des barrages de montagne (6 GW disponibles aujourd'hui). Si l'on veut stocker l'énergie dans des batteries ou sous forme de gaz obtenu par électrolyse, un important travail de recherche est nécessaire. Pour mémoire, les voitures électriques gagnaient les courses de vitesse devant les voitures à pétrole à la fin du 19ème siècle [3]. Les performances des batteries ont certes progressé pendant le 20ème siècle, mais celles-ci ne sont toujours pas adaptées pour un stockage de grandes quantités d'énergie (prix trop élevé, volume important, coût de fabrication...) L'importance de l'aspect économique dans les rapports de synthèse de débat est réel. Cependant, un volet publié la note du CAE n°6 de mai 2013 par MM. Dominique Bureau, Lionel Fontagné et Monsieur le Ministre Philippe Martin mériterait plus d'attention : "À partir d’un travail économétrique original portant sur les exportations des entreprises françaises, nous estimons qu’une hausse de 10 % des prix de l’électricité en France réduirait la valeur des exportations en moyenne de 1,9 % et qu’une même augmentation du prix du gaz les réduirait de 1,1 %. "

(0)

Donnez votre avis: Identifiez-vous ou inscrivez-vous

La France = le nucléaire

24/07/2013

Par pierreb

L'avance acquise par la France dans le domaine du nucléaire est un atout considérable, qui nous donne une avance énorme en matière de respect de l'environnement et du climat. C'est un atout pour les ménages et pour les industries, c'est une fierté nationale. Cela doit nous appeler à aller de l'avant: développer les nouvelles technologies nucléaires de 4ème génération (très sûr et très propre) et surtout maintenir une énergie électrique peu chère et très abondante pour exploiter au maximum le nucléaire, dans le chauffage des logements (qu'il faut évidemment rénover massivement), dans les transports (la voiture électrique doit progressivement devenir la norme, j'en ai une et je suis ravi) et dans l'industrie. Et il faut continuer à lutter contre les craintes et mensonges sur le nucléaire, qui fait infiniment moins de morts que le pétrole et qui n'est pas plus dangereux qu'un barrage hydraulique. Le nucléaire exige un haut niveau de sûreté et de compétence des ingénieurs: tant mieux, ça mènera la France plus loin que de massacrer nos paysages et nos oiseaux avec des éoliennes qui nous ramènent des siècles en arrière. Mettre une technologie nucléaire sûre et économique à disposition du monde est en outre le seul espoir de ralentir la demande en énergies fossiles, ce n'est pas avec des énergies intermittentes et coûteuses que l'on sauvera le climat (elles sont utiles à la marge, mais pas plus). Vive le progrès!

(0)

Donnez votre avis: Identifiez-vous ou inscrivez-vous

comment forcer la main de la rénovation des logements

23/07/2013

Par sasqat1

Aujourd'hui, les prix de l'immobilier sont tels que les acquéreurs peuvent tout juste se permettre d'acheter à crédit en s'endettant pour de très nombreuses années. Bien que chaque bien immobilier soit maintenant étiqueté par un label énergie, les acheteurs sont peu regardant des performances énergétiques des biens. Ainsi, on ne voit guère de différence de prix entre des biens énergivores et des biens économes. Il faut donc imaginer un système qui pénalise le prix des biens énergivores. Situation complexe dans la mesure où le nombre de biens énergivores prédomine le marché de l'immobilier Taxer le propriétaire lors de la transaction me semble voué à l'échec car générateur probable d'une hausse des prix du marché Je propose donc de taxer l'acquéreur : L'état taxe à x% du montant de la transaction: - 0% tout bien répondant aux normes RT2012 - 1,5% tout bien répondant aux normes RT2005 - 3% tout bien répondant aux normes RT2000 - 5% tout bien ne répondant à aucune de ces normes On peut espérer ainsi voir une baisse sensible des prix de l'ancien. Par ailleurs, l'état devrait compenser tout ou partie de ce prélèvement par un crédit d'impôt à la rénovation (dans un délai de 3 ans par exemple). Permettant à l'acquereur de récupérer jusqu'à 100% de la taxe en fonction des travaux entrepris PS : C'est une idée de coin de table qui demande évidement à être afinée

(0)

Donnez votre avis: Identifiez-vous ou inscrivez-vous

Changement climatique,Transion énergétique et Emplois de l'Avenir.

21/07/2013

Par Lenglart Thierry

Voir ce débat s'enliser entre l'énergie nucléaire et le gaz de schiste est tout à fait navrant! Le tout nucléaire ne règle rien, ni la pérennité de son approvisionnement, les réserves sont assez courtes... et mal exploités! La France, en choisissant cette voie est devenue dépendante de l'Allemagne et de la Suisse pour ses pics de consommations... il s'agit bien un échec, il suffit de comparer notre situation de 1970 à nos jours pour s'en convaincre! Le véritable enjeu de nos cent prochaines année est, évidemment la maitrise du changement climatique! Faute de quoi, notre planète peut devenir réellement inhabitable. Ce sont bien ces réflexes de la recherche des énergies fossiles qui empoisonnent notre climat: Sous forme de CO 2 où, pire sous forme de Méthane qui se dispersent dans l'atmosphère. Le Méthane à une influence sur l'atmosphère 25 fois supérieure à celle du CO 2. La seule façon de stabiliser le réchauffement climatique est donc d'utiliser le Méthane qui se dégage mécaniquement sous l'effet du réchauffement climatique: Du Bio-gaz issu de notre agriculture, issu du grand nord où le permafrost se réchauffe et crée des bulles de méthane sur des kilomètres carré... Les façons de fabriquer de l' électricité ne manquent pas utilisation des différences de températures sous marine dans les régions chaudes, Géothermie douce, ou par forages raisonnables, Electrolyse de l'eau des glaciers en Islande et commerce de l' hydrogène. Nous devons réinventer toutes les motorisations de demain et les modes de fabrication d' énergie que nous offrent notre planète au jour le jour! Toutes les technologie existent, et nous pouvons inverser, et donc maîtriser la courbe du réchauffement climatique! C'est cela le véritable enjeu, de demain, et c'est aussi sur cela que nous devons construire l' économie et les emplois de l'avenir!

(0)

Donnez votre avis: Identifiez-vous ou inscrivez-vous

Présentez-nous vos initiatives

Les dernières initiatives proposées

28/07/2013

Par Samuel fluvial

(1)

Donnez votre avis :: Identifiez-vous ou inscrivez-vous

10/07/2013

Par DR Caisse des Dépôts Franche-Comté

(0)

Donnez votre avis :: Identifiez-vous ou inscrivez-vous

09/07/2013

Par BERGUERAND François

(1)

Donnez votre avis :: Identifiez-vous ou inscrivez-vous